ADVERTISEMENT

Suisse: Nouvelle loi pour intégrer Bitcoin et blockchain dans courant dominant

  • Le Conseil des Etats suisse a approuvé à l’unanimité une nouvelle loi sur les titres en compte.
  • La loi permettra l’utilisation d’applications avec des crypto-monnaies et des blockchains faciliter et entrera probablement en vigueur au début de l’année prochaine.

La Suisse continue à faire de grands pas pour devenir le premier centre de crypto et de blockchains en Europe. Pour y parvenir, le pays alpin a déjà introduit de nombreuses lois dans le passé afin de créer les meilleures conditions possibles pour la scène des start-ups dans le pays. Hier, la Suisse a adopté une nouvelle loi de grande portée qui ouvre encore davantage la porte aux crypto-monnaies.

Comme cela a été annoncé hier, après le Conseil national, le Conseil des Etats, la deuxième chambre de l’Assemblée fédérale suisse après le Conseil national, a voté la nouvelle loi sur les chaînes de montagnes avec une écrasante majorité de 42 voix contre 0. Bien que les amendements doivent encore être soumis au vote final à la fin du mois de septembre, cela semble n’être qu’une simple formalité, de sorte que la loi entrera probablement en vigueur au début de l’année prochaine.

Fondamentalement, la loi sur les blockchains vise à créer plus de sécurité juridique et moins d’obstacles pour les applications de blockchains et à minimiser les abus. En d’autres termes, la loi vise à généraliser les crypto-monnaies et la technologie des blockchains. À cette fin, la loi couvre l’échange de titres numériques et fixe des normes pour les échanges des crypto-monnaies.

Concrètement, il faudrait par exemple faciliter la tâche des prestataires qui ne servent que des clients institutionnels ou professionnels. À l’avenir, ils n’auront plus à s’affilier à un bureau de médiation. En outre, un nouveau cadre pour l’exploitation commerciale de l’infrastructure DLT sera créé pour limiter le risque d’abus. En outre, la séparation des crypto-monnaies de la masse de la faillite sera juridiquement clarifiée.

L’exposé des motifs du projet de loi indique également:

Une adaptation de la loi sur les valeurs mobilières est proposée afin de sécuriser la négociation des droits au moyen de registres électroniques résistant aux manipulations. En conséquence, l’interface avec la nouvelle catégorie de titres dans la loi sur les titres inscrits en compte devra être réglementée par des ajustements sélectifs. […]

Dans la loi sur l’infrastructure des marchés financiers, une nouvelle catégorie d’autorisation pour les systèmes de négociation de DLT est créée. Cette mesure vise à créer un cadre juridique approprié et flexible pour les nouvelles formes d’infrastructure des marchés financiers qui sont possibles en raison des développements technologiques

La Suisse mène la révolution crypto en Europe

Toutefois, la Suisse n’est pas le premier pays d’Europe à adopter une législation complète sur les blockchains. Malte et le Liechtenstein disposent depuis longtemps d’une base juridique solide, mais la Suisse est l’un des pays les plus solides de l’UE sur le plan financier. Comme l’a indiqué le CNF, de nombreuses banques suisses se sont déjà montrées ouvertes aux crypto-monnaies au cours des derniers mois.

Par exemple, des banques suisses telles que Seba et Sygnum offrent des services de garde et de négociation de crypto-monnaies. En outre, les banques suisses UBS et Credit Suisse ont participé à des tentatives de paiement en chaîne. Pas plus tard qu’hier, Charles Hoskinson, l’inventeur de Cardano, a évoqué un passage du projet de loi qui décrit à la fois Cardano et Algorand comme des solutions prometteuses de blockchains et une option possible pour les registres électroniques distribués.

Notre première recommandation: Achetez Bitcoin, Ethereum, XRP et Cardano chez eToro
Brokerddtrgegr
Etoro

✔️ Acheter 15 crypto-monnaies
✔️ CFD Bitcoin avec effet de levier
✔️ Assurance jusqu'à 20 000 euros
✔️ PayPal, SEPA, carte de crédit

etoro
**= Avertissement de risque: 75% des comptes CFD de détail perdent de l’argent en négociant des CFDs auprès de ce fournisseur.

About Author

Jake Simmons

Jake Simmons est un passionné des crypto-monnaies depuis 2016, et depuis qu'il a entendu parler de Bitcoin et de la technologie de bockchain, il s'intéresse à ce sujet chaque jour. Au-delà des crypto-monnaies, Jake a étudié l'informatique et a travaillé pendant 2 ans pour une startup dans le secteur de la blockchain. Au CNF, il est responsable des questions techniques. Son but est de rendre le monde conscient des crypto-monnaies d'une manière simple et compréhensible.

Les commentaires sont fermés.

Follow us to the moon!

Send this to a friend