Stellar: Velo Labs et Interstellar, dirigés par le milliardaire Jiaravanon, unissent leurs forces

  • Velo Labs et Interstellar ont uni leurs forces pour accélérer le développement du réseau de transfert de fonds basé sur Stellar.
  • L’entreprise, dirigée par le milliardaire Chatchaval Jiaravanon, vise à révolutionner les envois de fonds, notamment en Asie du Sud-Est.

Comme annoncé aujourd’hui, Velo Labs et Interstellar, fondée par l’inventeur de Stellar (XLM) Jed McCaleb, fusionnent. Velo Labs est un protocole de règlement transfrontalier soutenu par le conglomérat thaïlandais CP Group qui vise à permettre des paiements transfrontaliers plus rapides et moins chers en Asie du Sud-Est sur la blockchain Stellar. Interstellar, basée à San Francisco, a un objectif similaire et vise à révolutionner les paiements internationaux en utilisant la technologie Stellar.

Les deux entreprises collaborent déjà depuis janvier 2020 dans le cadre d’un partenariat stratégique. L’acquisition d’Interstellar par Velo Labs se ferait pour un « montant à neuf chiffres en USD » afin d’accélérer le développement du réseau de transfert de fonds, selon TheBlock. Le PDG d’Interstellar, Mike Kennedy, et le directeur technique, James Wu, seront respectivement le nouveau PDG et le nouveau directeur technique de Velo Labs.

Chatchaval Jiaravanon, propriétaire du magazine Fortune et fils du milliardaire thaïlandais Chearavanont, qui contrôle le Charoen Pokphand Group (CP Group), restera président de Velo Labs et de Lightnet. CP Group est la plus grande entreprise privée de Thaïlande et l’un des plus grands conglomérats du monde. Commentant la fusion, Jiaravanon a déclaré:

Cette annonce est un point tournant dans notre longue relation avec Interstellar. Elle marque l’aboutissement de notre phase de développement de base et le début de notre phase de croissance et d’évolution. Le fait de travailler ensemble en tant que société unique nous permettra d’étendre rapidement l’écosystème de Velo et de poursuivre l’innovation sur le protocole afin de répondre aux besoins de notre liste croissante de partenaires.

Velo va se concentrer sur le marché des transferts de fonds en Asie du Sud-Est

Le nouveau PDG Kennedy a déclaré qu’après la fusion, les équipes de Velo et d’Interstellar se concentreront sur la révolution des paiements internationaux avec la technologie blockchain Stellar, en particulier en Asie du Sud-Est, ajoutant:

L’union des équipes de Velo et d’Interstellar est une progression naturelle de ce travail et accélérera notre vision commune pour stimuler la mise en œuvre et l’adoption dans toute la région. Nous avons déjà accompli tant de choses ensemble et je suis fier de diriger cette équipe dans la prochaine phase de notre croissance.

Comme CNF l’a signalé, Velo a franchi de nombreuses étapes clés et mis en œuvre des projets au cours de l’année écoulée. Par exemple, le token Velo a été émis sur le réseau Stellar, VELO a été listé sur des échanges tels que KuCoin, VCC, OKEx, MXC, le développement du protocole Velo avec ses caractéristiques principales a été avancé et la première transaction en direct a été effectuée sur le réseau Federated Credit Exchange (FCX) en décembre 2020.

Pour l’année en cours, la feuille de route serait axée sur « des solutions de pointe pour les particuliers, les entreprises, les institutions financières et leurs clients. » En outre, Velo « vise à favoriser une plus grande adoption du protocole Velo et à augmenter le nombre de transactions sur le Stellar DEX et le Velo FCX. »

Jed McCaleb, fondateur d’Interstellar et du réseau Stellar, a déclaré: « Il s’agit d’une étape importante pour l’écosystème Stellar, avec le potentiel de conduire plus d’ancrages au réseau, créant de nouvelles rampes d’entrée et de sortie en Asie et des opportunités commerciales pour les communautés Velo et Stellar. En fin de compte, cela nous rapproche de l’avenir que nous voulons voir, où Stellar connecte l’infrastructure financière mondiale afin qu’elle soit plus rapide, plus abordable et plus accessible. »

About Author

Jake Simmons has been a crypto enthusiast since 2016, and since hearing about Bitcoin and blockchain technology, he's been involved with the subject every day. Beyond cryptocurrencies, Jake studied computer science and worked for 2 years for a startup in the blockchain sector. At CNF he is responsible for technical issues. His goal is to make the world aware of cryptocurrencies in a simple and understandable way.

Les commentaires sont fermés.