Ripple: v1.7 du serveur XRP Ledger réduit de moitié l’utilisation de la mémoire

  • La version 1.7 de rippled réduira la consommation de mémoire à moins de la moitié.
  • La nouvelle version de l’implémentation de référence du serveur XRP Ledger sera bientôt disponible.

Comme l’équipe C++ de Ripple l’a écrit hier dans un nouveau billet de blog, le moment est venu : la version 1.7.0 de Ripple va être publiée. Pourquoi est-ce important? Rippled est le logiciel serveur qui alimente le XRP Ledger et est utilisé par les nœuds comme implémentation de référence sur le réseau. Avec la version 1.7.0, les opérateurs de nœuds verront une « amélioration réelle de plus de 50% », selon l’équipe de RippleX.

À la mi-décembre, David Schwartz, directeur technique de Ripple, a fait état de fabuleuses améliorations des performances lors des premiers tests de la version 1.7. À l’époque, M. Schwartz a effectué un test au cours duquel son serveur s’est arrêté, a attendu 60 secondes, puis a redémarré pour simuler un redémarrage afin de mettre à jour le code ou des opérations similaires.

Lors du test, M. Schwartz avait mesuré la consommation de mémoire, la vitesse de traitement des données et le temps nécessaire, expliquant que l’ancienne version « prend 82 secondes, 5,2 Go, et atteint un pic à 73K nœuds/sec. La version optimisée prend 37 secondes, 2,2 Go, et atteint un pic à 327K nœuds/sec (sur ma machine)!

Comme l’a souligné M. Ripple, l’équipe C++ a « passé beaucoup de temps en 2020 à se concentrer sur la manière de mieux utiliser les ressources système disponibles. « Et ce travail semble maintenant porter ses fruits. Toutes les modifications apportées par la version 1.7 permettent d’économiser plus de 50 % de mémoire, certains endroits utilisant 7 Go de RAM de moins que le code original.

Depuis décembre, les résultats ont été testés par la communauté, comme Alloy Networks, pour vérifier que la version 1.7 fonctionne « aussi bien qu’elle fonctionne pour nous », comme l’a déclaré Ripple.

Avec la confirmation que c’est le cas, nous sommes heureux de dire que ces changements feront partie de la prochaine version 1.7.0 de Ripple. […] Nous sommes fiers d’annoncer que, par rapport aux versions précédentes, les améliorations que nous avons apportées à la version 1.7.0 de rippled, notre implémentation de référence du serveur XRP Ledger, ont réduit son utilisation de la mémoire à moins de la moitié.

Le paramètre clé pour les développeurs de rippled

Les améliorations de la version 1.7 de Ripple ont porté sur ce que l’on appelle le « SHAMAP » et ses composants, en particulier les nœuds de la structure arborescente du SHAMAP. Cette structure de données « contient l’état du ledger – tous les comptes, les soldes, les paramètres, les ordres de change et tout le reste que le XRP Ledger suit ».

Le SHAMap est une combinaison d’un arbre Merkle et d’un arbre Radix avec un facteur de ramification de 16, et ce facteur de ramification a été le paramètre clé pour les développeurs de Ripple:

Chaque nœud a 16 enfants, qu’ils pointent vers quelque chose ou non. Et c’était là l’idée maîtresse : ce n’est pas parce que les nœuds peuvent avoir jusqu’à 16 enfants qu’ils le font réellement en pratique. […] Les données que nous avons recueillies montrent que la plupart des nœuds internes n’ont qu’une poignée d’enfants. Dans cette optique, nous avons examiné si les nœuds de l’arbre pouvaient être ajustés, au moment de l’exécution, pour n’accueillir que le nombre d’enfants dont ils ont besoin.

About Author

Jake Simmons has been a crypto enthusiast since 2016, and since hearing about Bitcoin and blockchain technology, he's been involved with the subject every day. Beyond cryptocurrencies, Jake studied computer science and worked for 2 years for a startup in the blockchain sector. At CNF he is responsible for technical issues. His goal is to make the world aware of cryptocurrencies in a simple and understandable way.

Les commentaires sont fermés.