ADVERTISEMENT

Le projet de loi suisse considère Cardano comme un DLT prometteur

  • Un projet de loi de la Confédération suisse fait référence à Cardano comme une solution prometteuse de blockchain et une option possible pour les registres électroniques distribués
  • La loi fédérale vise à adapter le droit aux développements technologiques modernes et à assurer ainsi la position de leader de la Suisse dans le secteur des blockchain.

La Suisse est considérée comme un pionnier et une plaque tournante de la blockchain au cœur de l’Europe et a déjà pu attirer des personnalités de renom dans le domaine de la cryptographie, comme la fondation Ethereum. Néanmoins, de l’avis de la Confédération suisse, il existe encore des lacunes juridiques qui doivent être comblées afin de consolider et d’étendre le rôle de leader dans le secteur des blockchain et des livres comptables distribués.

Confédération suisse : Cardano est une option prometteuse

Le consortium avait déjà soumis un projet au Conseil fédéral en mars 2019 pour adapter la loi fédérale à l’évolution de la technologie des registres électroniques distribués. Cette première proposition a été accueillie favorablement, de sorte que les lois doivent être adaptées sur cette base.

Le Conseil fédéral souhaite améliorer encore les conditions pour que la Suisse puisse exploiter efficacement les possibilités offertes par la numérisation. Toutefois, le législateur suisse n’a pas l’intention d’introduire une nouvelle loi à part entière, mais plutôt de structurer le projet comme un décret d’application afin de procéder à des ajustements ciblés dans les domaines suivants:

– Le droit civil, afin d’accroître la sécurité juridique dans le transfert des droits au moyen de registres électroniques résistant aux manipulations et de clarifier les interfaces avec le droit des titres inscrits en compte,

– dans la loi sur l’insolvabilité pour clarifier davantage la ségrégation dans la faillite des actifs cryptés et pour permettre l’accès aux données non basées sur les actifs,

– en matière de droit des marchés financiers, pour fournir une infrastructure nouvelle et flexible sans autorisation pour les infrastructures des marchés financiers basées sur des blockchain, et

– dans le droit bancaire pour aligner les dispositions du droit de l’insolvabilité bancaire sur les ajustements du droit général de l’insolvabilité.

Afin de trouver un consensus dans le domaine des registres électroniques distribués, le rapport mentionne Bitcoin et la blockchain de Ethereum comme des projets déjà importants. Toutefois, il existe également des projets plus récents, comme Cardano, qui ont d’excellentes performances et un potentiel plus élevé:

Il convient de mentionner ici les protocoles basés sur la preuve de l’enjeu, où l’influence des participants au vote décentralisé est pondérée en fonction de leurs parts dans les jetons du système DLT sous-jacent. Des exemples prometteurs sont les Cardano-Blockchain ou Algorand.

Cependant, en plus des systèmes DLT accessibles au public, la proposition énumère également les systèmes DLT autorisés qui pourraient être utilisés comme option possible. Il s’agit notamment de Corda ainsi que de Hyperledger Fabric. Dans le cadre des systèmes DLT autorisés, seuls certains acteurs ont accès au réseau et peuvent envoyer, recevoir et confirmer des transactions.

Le registre correspondant doit pouvoir fournir des informations sur le droit titrisé comme une garantie. Le contenu exact du droit titrisé, tel que le montant de la participation, le montant de la créance ou la date d’échéance, doit être visible de manière claire et transparente afin qu’il puisse être négocié sans obstacles. Les clauses exactes attachées à chacun de ces éléments se trouvent dans le projet.

Cardano annonce « Gerolamo

Comme Charles Hoskinson l’a annoncé hier, Cardano prévoit de développer un nouveau code avec Gerolamo, qui est « blockchain-agnostic ». Avec ce nouveau projet, Cardano veut entrer en concurrence directe avec IBM, qui domine clairement le marché avec Fabric. Les blockchain de Cardano et Atala sont interopérables, de sorte que, selon Hoskinson, de nombreuses entreprises pourraient à l’avenir passer à l’infrastructure sans autorisation de Cardano.

Cardano a déjà conclu un grand partenariat avec le pays de Géorgie qui lui apporte au moins 50.000 nouveaux utilisateurs par an et qui a un grand potentiel pour atteindre plusieurs millions. Gerolamo pourrait apporter une forte contribution à la poursuite de l’adaptation de Cardano.

Notre première recommandation: Achetez Bitcoin, Ethereum, XRP et Cardano chez eToro
Brokerddtrgegr
Etoro

✔️ Acheter 15 crypto-monnaies
✔️ CFD Bitcoin avec effet de levier
✔️ Assurance jusqu'à 20 000 euros
✔️ PayPal, SEPA, carte de crédit

etoro
**= Avertissement de risque: 75% des comptes CFD de détail perdent de l’argent en négociant des CFDs auprès de ce fournisseur.

About Author

Collin Brown

Collin est un investisseur Bitcoin de l'heure précoce et un trader de longue date sur le marché du crypto-monnaies et du forex. Il est fasciné par les possibilités complexes de la technologie des blockchains et essaie de rendre la matière accessible à tous. Ses rapports se concentrent sur les développements de la technologie pour différentes crypto-monnaies.

Les commentaires sont fermés.

Follow us to the moon!

Send this to a friend