IOTA: Hornet prêt pour Chrysalis, PoC pour smart contracts en septembre

  • La Fondation IOTA a terminé les derniers travaux pour la sortie de la phase 1 de Chrysalis la semaine prochaine.
  • Les travaux dans le domaine des smart contracts d’IOTA progressent avec la publication d’une première preuve de concept prévue pour septembre.

Dans une nouvelle mise à jour du développement, Jakub Cech, directeur de l’ingénierie à la Fondation IOTA, a informé des progrès actuels dans tous les domaines. Comme Cech l’a initialement expliqué, Chrysalis (IOTA 1.5) phase 1 apparaîtra sur le réseau principal le 19 août 2020. Les composants de la phase 1 de Chrysalis ont été mis en œuvre dans le nœud Hornet et ont été mis à disposition du réseau Comnet.

Comme l’a indiqué le CNF, un test de spam sur le réseau test Comnet a atteint des pics d’environ 1 500 transactions par seconde (TPS) et plus de 1 000 transactions confirmées par seconde (CTPS). En ce qui concerne la mise à niveau vers Chrysalis, Cech a rappelé à tous les opérateurs de nœuds d’effectuer une mise à jour. En particulier, les anciens nœuds de l’IRI doivent migrer vers Hornet, pour lequel la Fondation IOTA a fourni un outil de migration permettant de conserver l’historique.

Comme l’a annoncé M. Cech, l’adresse du coordinateur va changer. La première fois que le nœud sera redémarré après la mise à niveau vers la phase 1 de Chrysalis, l’adresse du coordinateur devra être changée. Les travaux sur la phase 2 de Chrysalis battent également leur plein, « du logiciel de portefeuille aux spécifications et aux mises en œuvre », a déclaré M. Cech.

L’autre équipe du nœud, Bee, travaille actuellement sur l’intégration de la phase 1 de Chrysalis, dont les premières parties ont déjà été examinées par une partie externe, avec toutefois une publication sur le réseau principal reportée d’août à septembre 2020. Une première version alpha du nœud Bee pour Chrysalis devrait être publiée dans les prochaines semaines, tandis que les fonctionnalités de la phase 2 de Chrysalis sont développées en parallèle.

IOTA Pollen, smart contracts et le nouveau portefeuille

IOTA 2.0 est également en pleine activité, comme l’explique Cech. Cech fait référence à la nouvelle version GoShimmer pour Pollen (v0.2.3) qui est sortie cette semaine. En outre, la Fondation IOTA travaille déjà sur Nectar. Les différents composants de ce dernier seront publiés de manière itérative sur le réseau test dans les mois à venir, en commençant par le générateur de nombres aléatoires distribués (dRNG).

Dans le domaine des smart contracts d’IOTA, l’équipe de développement responsable a fait « des progrès vers le premier PoC » (proof of concept), de sorte que la publication d’un premier PoC a été annoncée pour septembre. M. Cech a commenté les différentes avancées :

L’équipe a progressé vers le premier PoC de l’intégration de nos nouveaux smart contracts. Dernièrement, l’accent a été mis sur le passage aux API de base de GoShimmer et sur l’ajout de nouveaux smart contracts pour la mise en œuvre initiale. La partie VM de l’équipe a travaillé à la finalisation de la VM Wasm qui sera intégrée au nœud Wasp.

En ce qui concerne Stronghold et le nouveau portefeuille IOTA, Cech a noté que la Fondation IOTA espère ouvrir la bibliothèque du portefeuille à la communauté très bientôt. Les derniers détails de l’architecture du nouveau portefeuille ont été clarifiés et les différentes composantes ont déjà été mises en œuvre :

Les composants individuels (par exemple Stronghold, Wallet, UI) existent en tant qu' »acteurs » au sein du portefeuille, communiquant entre eux par des messages. L’application d’une telle structure donne de plus grandes garanties de sécurité, en isolant chaque composant pour s’assurer qu’ils ne partagent pas de mémoire.

Avec la mise en place du superviseur de portefeuille et des acteurs de l’assurance-chômage, nous sommes maintenant en mesure de commencer à construire le devant du portefeuille. D’autres travaux ont consisté à définir les spécifications du système de chat et de contact (en utilisant le protocole Matrix), ainsi qu’à mettre à jour Trinity pour l’adapter à la première partie de Chrysalis la semaine prochaine.

About Author

Jake Simmons has been a crypto enthusiast since 2016, and since hearing about Bitcoin and blockchain technology, he's been involved with the subject every day. Beyond cryptocurrencies, Jake studied computer science and worked for 2 years for a startup in the blockchain sector. At CNF he is responsible for technical issues. His goal is to make the world aware of cryptocurrencies in a simple and understandable way.

Les commentaires sont fermés.