ADVERTISEMENT

Grayscale reçoit l’approbation pour la première cotation publique des actions éligibles

  • Grayscale Investments a annoncé hier que les actions du fonds Grayscale Digital Large Cap Fund (DLC) ont reçu l’approbation de la FINRA pour une inscription publique sous le symbole GDLCF.
  • La société lancera le premier titre négociable publiquement aux États-Unis fondé sur les crypto-monnaies. 

La Securities and Exchange Commission (SEC) ne devrait pas approuver un FNB Bitcoin aux États-Unis en 2019, selon le rapport de CNF. Toutefois, Grayscale Investments a reçu l’approbation d’un titre coté en bourse de la Financial Industry Regulatory Authority (FINRA), qui tire sa valeur d’un portefolio de crypto-monnaies. La FINRA est une autorité de réglementation américaine responsable de la surveillance du secteur des valeurs mobilières.

Grayscale lancera ainsi la première sécurité de crypto-monnaies négociable publiquement aux Etats-Unis. Comme la société l’a annoncé hier dans un communiqué de presse, la FINRA a donné son feu vert cette semaine pour les actions du fonds Grayscale Digital Large Cap Fund (DLC), qui seront négociées sous le symbole GDLCF sur les marchés OTC (Over-the-Counter).

L’entreprise new-yorkaise décrit ainsi la sécurité (traduction libre):

DLC est un fonds ouvert géré par Grayscale. DLC permet aux investisseurs de s’exposer aux fluctuations de prix d’un panier diversifié de devises numériques à grande capitalisation par l’intermédiaire d’un véhicule de placement, évitant ainsi les défis liés à l’achat, au stockage et à la garde directe de devises numériques.

Le fonds s’apparente donc à un ETF où les investisseurs peuvent investir dans des crypto-monnaies à travers un portefolio diversifié et pondéré en fonction de la capitalisation du marché. Au 30 septembre 2019, le titre se composait de 80,3% Bitcoin (BTC), 9,9% Ethereum (ETH), 5,8% XRP, 2,2% Bitcoin Cash (BCH) et 1,8% Litecoin (LTC). Par ailleurs, au 30 septembre 2019, chaque action représentait : 0,0004904043 Bitcoin (BTC), 0,002835252525 Ethereum (ETH), 1,13609958 XRP, 0,00049348 Bitcoin Cash (BCH) et 0,00160253 Litecoin (LTC). La composition est évaluée et modifiée tous les trimestres.

Depuis février 2018, Grayscale offre aux investisseurs accrédités par DLC un placement privé. Au 30 septembre 2019, il y avait 3 194 900 actions en circulation selon le communiqué de presse.

Un premier pas

L’approbation de la FINRA est une étape supplémentaire et signifie une reconnaissance supplémentaire de la maturité du marché de la crypto-monnaies. Toutefois, l’approbation ne doit pas être surestimée et ne doit pas être considérée comme un signe positif pour l’approbation d’un Bitcoin ETF. Le Grayscale DLC n’est pas enregistré auprès de la Securities and Exchange Commission et n’est donc pas soumis aux exigences plus strictes de la SEC exigées par les lois américaines sur les valeurs mobilières.

Dans le communiqué de presse, Grayscale a déclaré que les actions sont compatibles avec DTC, ce que Grayscale s’attend à voir bientôt (traduction libre):

Il n’y aura pas de volume de négociation dans la cotation publique des actions tant que les actions ne seront pas admissibles à la DTC, que la GDLC devrait recevoir sous peu. Les investisseurs pourront acheter et vendre des actions DLC librement négociables par l’intermédiaire de leur compte de placement de la même manière qu’ils le feraient pour d’autres titres non nominatifs.

Le Grayscale DLC sera le quatrième produit d’investissement coté de la Société, après le Grayscale Bitcoin Trust (OTCQX : GBTC), le Grayscale Ethereum Trust (OTCQX : ETHE) et le Grayscale Ethereum Classic Trust (OTCQX : ETCG), qui sont également cotés publiquement et seront disponibles pour tout investisseur ayant accès aux titres américains.

About Author

Jake Simmons has been a crypto enthusiast since 2016, and since hearing about Bitcoin and blockchain technology, he's been involved with the subject every day. Beyond cryptocurrencies, Jake studied computer science and worked for 2 years for a startup in the blockchain sector. At CNF he is responsible for technical issues. His goal is to make the world aware of cryptocurrencies in a simple and understandable way.

Les commentaires sont fermés.