Grande nouvelle pour Ripple? Western Union veut acquérir MoneyGram

  • Western Union aurait fait une offre publique d’achat sur MoneyGram, une nouvelle qui pourrait gravement affecter Ripple et XRP.
  • Des sources indiquent que Western Union pourrait avoir fait une offre initiale qui est en cours d’examen par MoneyGram.

Une rumeur indique que le géant des paiements Western Union pourrait être sur le point d’acquérir le partenaire de Ripple, MoneyGram. Ripple a effectué un investissement de 50 millions de dollars dans MoneyGram en 2019. Après cela, il est devenu l’un des plus importants partenaires de Ripple tout en utilisant la solution de paiement, l’On-Demand Liquidity (ODL), qui utilise l’actif numérique XRP. Comme indiqué par MoneyGram, ODL a permis à MoneyGram de réduire ses frais de transaction de 75%.

Western Union est une société américaine qui fournit des services de transfert d’argent dans plus de 200 pays. La société est un leader mondial du marché avec une part de 17 %, 12 000 employés dans le monde entier, des actifs évalués à 9 milliards de dollars et un revenu d’exploitation de 1,1 milliard de dollars.

Détails sur l’éventuelle acquisition du partenaire de Ripple

Les rumeurs de cette acquisition proviennent d’une source citée par Bloomberg. Selon l’agence de presse, une source non identifiée a déclaré que Western Union avait fait une offre de rachat. MoneyGram serait en train d’examiner l’offre de Western Union pour prendre une décision.

Toutefois, il convient de noter que ce n’est pas la première fois que des rumeurs d’une prétendue prise de contrôle de MoneyGram par Western Union se font jour. En 2015, il y avait également de fortes rumeurs, mais les deux sociétés se trouvaient dans une situation économique défavorable. MoneyGram a finalement été racheté par une société d’Alibaba en 2017. L’achat a été évalué à 880 millions de dollars.

Selon la source, l’achat serait une reprise de MoneyGram. En conséquence, il pourrait y avoir des tensions entre les parties et le processus pourrait déclencher une certaine animosité. Dans les années 1990, les deux sociétés étaient détenues par First Data, mais MoneyGram a été scindé sous la pression de la Federal Trade Commission (FTC). Le régulateur américain a demandé à First Data de se séparer de MoneyGram pour éviter un monopole sur le marché.

Comme l’a indiqué le CNF, Western Union a déjà manifesté son intérêt pour les solutions de paiement de Ripple par le passé. Un rapport du Crédit Suisse indique que Western Union continue de voir le potentiel de l’actif numérique et teste ses cas d’utilisation. On a d’abord pensé que Western Union avait perdu tout intérêt en raison des déclarations de son PDG, Hikmet Ersek, qui a déclaré que la société exploite son propre système de transfert qui est plus efficace que XRP. Mais cela a été réfuté par le rapport du Crédit Suisse.

Cependant, les détails et la confirmation de l’acquisition doivent être attendus. Comme mentionné, il se peut qu’il y ait une adoption majeure d’ODL et de XRP lorsqu’elle sera incorporée à Western Union, mais la société pourrait également choisir de restructurer MoneyGram. En fin de compte, l’achat pourrait être une stratégie de Western Union pour éliminer sa concurrence.

En fin de compte, il reste à voir quelles sont les implications de l’éventuelle acquisition de MoneyGram par Western Union. Pour Ripple, les rachats pourraient être massivement haussiers d’une part, mais d’autre part l’acquisition pourrait également signifier la perte d’un de ses partenaires les plus importants.

About Author

Reynaldo Marquez has closely followed the growth of Bitcoin and blockchain technology since 2016. He has since worked as a columnist on crypto coins covering advances, falls and rises in the market, bifurcations and developments. He believes that crypto coins and blockchain technology will have a great positive impact on people's lives.

Les commentaires sont fermés.