CTO de Ripple: Stablecoins basées sur XRP vont unir deux mondes

  • Après le « flippening » de Tether et Ripple, David Schwartz, directeur technique de Ripple, a déclaré que le XRP avait plus de cas d’utilisation que la stablecoin en raison de sa nature centralisée.
  • L’émission de stablecoins sur le XRP Ledger permet de combiner les avantages de deux mondes.

Le nouveau Tether (USDT), qui a inondé le marché ces dernières semaines, a fait perdre à Ripple (XRP) sa troisième place dans le classement des plus grandes crypto-monnaies par capitalisation boursière. Avec une capitalisation boursière totale d’environ 8,8 milliards de dollars, Tether devance désormais nettement Ripple (XRP), dont la capitalisation s’élevait à 8,6 milliards de dollars au moment de la publication.

Le « flippening » entre XRP et USDT a également donné lieu à une discussion intéressante sur les médias sociaux. Un investisseur du XRP et utilisateur de Twitter, XrpAda, a pris contact avec David Schwartz, directeur de la technologie (CTO) de Ripple, et s’est demandé si Tether avait « plus de cas d’utilisation » que le XRP. M. Schwartz a répondu à la question et a expliqué que les deux crypto-monnaies ont des cas d’utilisation différents.

Selon M. Schwartz, une crypto-monnaie comme l’USDT, qui est lié à la monnaie fiduciaire d’un pays qui dépend de la confiance dans un parti central, ne peut pas être universel. En revanche, le XRP est universel. Cependant, M. Schwartz a également admis que le XRP est volatile, ce qui peut entraîner des difficultés dans de nombreux cas d’utilisation.

Un jeton stable basé sur le XRP est-il la solution ?

On sait depuis un certain temps que Ripple travaille sur une fonctionnalité qui permet aux entreprises de créer leurs propres jetons sur le XRP Ledger. Cela permettrait, par exemple, d’émettre des stablecoins et donc d’éliminer le problème de la volatilité du XRP que Schwartz a mentionné.

À ce propos, un autre membre de la communauté XRP s’est adressé à M. Schwartz sur la manière dont serait conçue la garantie d’une stablecoin basée sur le XRP et émise par Ripple. Il a demandé à M. Schwartz si les stablecoins seraient garanties par un dépôt de garantie sous la forme de XRP par Ripple en tant qu’entité centrale ou si la garantie serait mise en œuvre via des reconnaissances de dette numériques.

Par ailleurs, l’utilisateur de Twitter « Great Gaspy » voulait également savoir si le stablecoin aurait les mêmes propriétés que le XRP, afin de bénéficier des propriétés du XRP d’une part et de représenter une monnaie décentralisée d’autre part. M. Schwartz a répondu à cette question :

Ils vivent dans un monde entre-deux bizarre. Ils ne sont pas totalement décentralisés parce que leur sécurité dépend d’une entité quelconque pour fournir un prix précis. Mais un système décentralisé gère leur garantie et les fait travailler comme XRP pour effectuer les paiements.

About Author

Jake Simmons has been a crypto enthusiast since 2016, and since hearing about Bitcoin and blockchain technology, he's been involved with the subject every day. Beyond cryptocurrencies, Jake studied computer science and worked for 2 years for a startup in the blockchain sector. At CNF he is responsible for technical issues. His goal is to make the world aware of cryptocurrencies in a simple and understandable way.

Les commentaires sont fermés.