Cardano: Hoskinson parle de la coopération avec Litecoin et IOTA

  • La proposition d’interopérabilité de Cardano et Litecoin pourrait être appliquée sur Zcash, Dash et d’autres réseaux faisant l’objet d’un consensus similaire.
  • L’IOHK et la Fondation IOTA étudieront s’il existe un protocole permettant la construction d’un pont entre leurs réseaux.

Dans sa dernière vidéo pour sa chaîne YouTube, Charles Hoskinson, créateur de Cardano et PDG de IOHK, a fait le point sur une éventuelle collaboration avec IOTA et sur la relation déjà en cours avec Litecoin. En outre, il a fait part de ses attentes pour 2021 en termes d’interopérabilité et a évoqué le facteur clé pour créer un pont entre deux chaînes.

Un pont entre Cardano et Litecoin

Tout d’abord, M. Hoskinson a fait le point sur la collaboration avec la Fondation Litecoin. Fin 2020, le directeur de la Fondation Litecoin, David Schwartz, et Hoskinson ont discuté du fait que Litecoin et Cardano pourraient mettre en œuvre la « fourchette de velours » en conjonction avec une preuve de travail non interactive (NiPoPoWs). Cette fourchette permettrait d’apporter des changements que les utilisateurs pourraient choisir volontairement d’adopter ou d’ignorer.

En faisant le point, M. Hoskinson a déclaré que le Litecoin est une crypto-monnaie qui n’adopte pas les changements rapidement, ce qui explique pourquoi il n’y a pas encore de grandes nouvelles. Cependant, il a décrit cela comme une « fonctionnalité, pas un bogue ». Dans les prochains mois, les deux parties effectueront des tests. En outre, la proposition a encore besoin du soutien de la communauté:

L’avantage des NiPoPoWs est qu’ils sont spéciaux, qu’ils ne nécessitent pas beaucoup d’entrées et qu’ils ne requièrent pas de changements radicaux au niveau du consensus ou de la validation. Vous obtenez une grande banque pour votre argent, vous ne perdez pas la sécurité. Il est très rare, dans la conception de protocoles, de voir quelque chose où vous gagnez quelque chose et où vous n’avez pas à renoncer à autre chose pour cela.

C’est pourquoi M. Hoskinson est optimiste quant à la mise en œuvre de la proposition NiPoPoWs, même s’il faudra peut-être un certain temps pour obtenir un soutien. En cas de succès, d’autres réseaux dotés de mécanismes de consensus similaires pourraient la mettre en œuvre, comme Zcash et Dash.

À propos d’une éventuelle coopération avec l’IOTA

Le co-fondateur de l’IOTA, Dominik Schiener, espère mettre en place quelque chose de similaire pour l’IOTA, comme l’explique l’inventeur de Cardano. Comme l’a rapporté le CNF, Schiener a récemment contacté Hoskinson. Tous deux ont déjà organisé une réunion pour discuter des détails de la création d’un pont entre les réseaux. Hoskinson a toutefois précisé qu’ils doivent d’abord voir s’il existe un protocole qui permet l’interopérabilité et si le soutien de la communauté est suffisant.

Si la communauté ne le soutient pas, cela ne vaut pas la peine de poursuivre une mise en œuvre car elle serait nulle.

Comme expliqué plus en détail, l’IOHK se concentrera davantage sur l’interopérabilité au cours des premier et deuxième trimestres de 2021. Au cours de cette période, l’IOHK examinera le développement de la Fondation IOTA en ce qui concerne IOTA 2.0. Actuellement, les développeurs travaillent sur des composants pour le déploiement de la deuxième phase de Chrysalide connue sous le nom de IOTA 1.5 qui leur permettra de passer à Coordicide. Hoskinson a admis qu’il ne connaissait pas les détails de cette avancée, mais il considère l’Internet des objets (IoT) comme un « domaine intéressant ».

En outre, M. Hoskinson a souligné qu’un aspect essentiel de la construction d’un pont inter-chaîne interopérable est la collaboration, c’est pourquoi il a insisté à plusieurs reprises sur le fait qu’il doit y avoir une adoption communautaire pour soutenir le projet.

M. Hoskinson pense également que l’interopérabilité avec l’IOTA sera difficile en raison de la complexité du protocole. Toutefois, il s’attend à ce que 2021 soit une année importante pour la construction de ponts entre les réseaux, les actifs, les protocoles de transfert d’actifs, les oracles et autres.

About Author

Reynaldo Marquez has closely followed the growth of Bitcoin and blockchain technology since 2016. He has since worked as a columnist on crypto coins covering advances, falls and rises in the market, bifurcations and developments. He believes that crypto coins and blockchain technology will have a great positive impact on people's lives.

Les commentaires sont fermés.