Bitcoin SV: Craig Wright accusé de plagiat de thèse

  • La publication dans Medium accuse l’inventeur autoproclamé de Bitcoin, Craig Wright, de plagier une thèse juridique.
  • Le co-fondateur de Blockstream, Adam Black, gagne le procès contre Wright.

Dans une publication sur Medium, l’inventeur autoproclamé de Bitcoin, Craig Wright, est accusé d’avoir plagié la thèse juridique qui lui a permis d’obtenir son diplôme de droit en février 2008. La publication a été faite par un auteur qui s’est identifié comme Paintedfrog et, dans un premier temps, relate le nombre de fois où Wright s’est exprimé contre le plagiat.

La thèse est intitulée « L’impact de la responsabilité des intermédiaires sur Internet ». La thèse comprend 90 pages qui, selon Paintdfrog, sont « fortement » plagiées. Certaines sections auraient été copiées mot pour mot sans faire la citation requise ni donner le crédit à l’auteur original.

Paintdfrog offre comme preuve un article de Hilary E. Pearson intitulé « Liability of Internet Service Providers », publié en 1996. Selon les conclusions de Paintdfrog, Wright a copié 14 pages du travail de Pearson sans le mentionner dans sa propre thèse. L’introduction aurait été copiée dans son intégralité, comme on peut le voir sur l’image ci-dessous.

Bitcoin BTC BSV

Source: https://medium.com/@paintedfrog/craig-wrights-llm-dissertation-is-full-of-plagiarism-f21439ea8a47

Dans d’autres cas, Wright a prétendument copié des œuvres, mais a paraphrasé ou modifié les mots. Paintdfrog déclare ce qui suit:

La responsabilité des fournisseurs de services Internet de Pearson contient 58 paragraphes. Wright s’est approprié 45 d’entre eux ; 25 en totalité et 20 en grande partie. Ce plagiat est étendu et méthodique, et ne peut être expliqué comme un oubli en négligeant de citer l’auteur.

Paintdfrog accuse Wright de plagier une autre œuvre de Pearson publiée en 1998, Intellectual Property and the Internet : A Comparison of U.K. and U.S. Law. Un document des auteurs Ronald Mann et Seth Belzley publié en 2005, intitulé The Promise of Internet Intermediary Liability and Other Works. Paintdfrog affirme que cela n’a pas d’autre explication que le plagiat pour la quantité de preuves qu’il a trouvées.

En outre, l’auteur de la publication dans Medium a mis en évidence la conduite de Wright contre les plagiaires. Dans le passé, le promoteur de Bitcoin SV les a qualifiés de « malhonnêtes », de « non éthiques », de « fraudes ». Enfin, Paintdfrog a trouvé des preuves que Wright, en faisant une réclamation pour plagiat contre l’auteur Jo Stewart Rattray, aurait commis un plagiat.

« Fakesatoshi » paie environ 20 000 livres

Craig Wright s’est empressé d’accuser les plagiaires et ceux qu’il pense être allés contre lui. L’année dernière, Wright a poursuivi le co-fondateur de Blockstream en justice pour diffamation. La poursuite a été déposée en juin 2019 au Royaume-Uni. Back a engagé le cabinet RPCLaw pour le défendre.

Cependant, Wright aurait rejeté la plainte en janvier de cette année. Back a déclaré sur son compte Twitter :

RPC a ensuite été contactée en urgence par SCA, avant même que SCA n’ait été informée que RPC me représentait (ce que SCA a découvert par le dépôt de mon intention de contester devant le tribunal par RPC). Le SCA a déclaré qu’il fallait cesser de se défendre, car Craig avait prévenu le tribunal qu’il abandonnait l’affaire.

Back a déclaré que la représentation juridique de SCA n’expliquait pas le retrait du procès, mais Wright a accepté de payer 100 % des frais de justice de Back. Cette somme est estimée à environ 20 000 livres sterling. Bien que Back ait spéculé que le licenciement pourrait avoir un rapport avec l’affaire de Wright contre Ira Kleiman. Dans ce procès, Wright doit payer les frais de justice de son plaignant, estimés à 160 000 dollars.

Sur les 20 000 livres sterling reçues en retour de Wright, le co-fondateur de Blockstream a déclaré:

(…) Je dois remercier Craig d’avoir payé pour un briefing très instructif de plus de 2 heures sur les dernières tendances en matière de droit de la diffamation au Royaume-Uni (…).

Suivez-nous sur Facebook et Twitter et ne manquez plus aucune nouvelle ! Vous appréciez nos indices de prix?

About Author

Reynaldo Marquez has closely followed the growth of Bitcoin and blockchain technology since 2016. He has since worked as a columnist on crypto coins covering advances, falls and rises in the market, bifurcations and developments. He believes that crypto coins and blockchain technology will have a great positive impact on people's lives.

Les commentaires sont fermés.